• Annelise Stern

Les artistes femmes intéressent, n'ayez pas peur de les exposer

Dernière mise à jour : janv. 5

Chers musées, chères galeries, chers professionnels du monde de l'art, j'ai un secret à vous partager : les artistes femmes intéressent, alors n'ayez pas peur de les exposer, de les mettre en avant, de leur donner la place qu'elles méritent dans le monde de l'art.


Avant de me décider à créer ART GIRLS, j'ai évoqué plusieurs fois l'idée dans mon entreprise précédente de ne mettre en avant que des artistes femmes.

"Pourquoi ?" Je ne compte pas le nombre de fois où l'on m'a posé cette question lorsque j’évoquais cette idée. Pourquoi diable voulais-je présenter des artistes femmes ? La réponse me semblait si évidente que je ne comprenais pas la question. L'idée semblait saugrenue. On m'expliquait que c'était discriminatoire comme processus de sélection, que cela desservirait ces femmes, qu'une galerie ne mettant en avant que des artistes femmes n'avait pas de raisons d'exister. Malgré mes convictions profondes, les statistiques étalées devant mes yeux, les témoignages... J'avoue avoir douté.


Heureusement, encouragée par quelques proches, j'ai finalement décidé de me lancer. En mars 2020, j'ai créé un simple compte Instagram, assez timide. J'y ai posté durant un mois des photos d'oeuvres de grandes artistes féminines : Jenny Saville, Yayoi Kusama, Bettina Reims, Mona Kuhn, Ana Mendieta, Laure Prouvost, etc. Rapidement, j'ai découvert de nombreux autres comptes qui mettaient en avant les artistes femmes. J'ai découvert une véritable sororité entre ces différents compte, un échange, une entraide.


Le 1er mai 2020, j'ai officiellement annoncée le lancement de la galerie sur Instagram. J'avais déjà lancé une première entreprise, donc je savais que l'intérêt du public n'est jamais immédiat. Mais... Rien à voir avec le lancement de ma première entreprise. J'ai reçu des messages d'inconnus qui me remerciaient, qui m'encourageaient, qui prenaient part au débat. Des mails de femmes ou d'hommes qui me demandaient comment ils pouvaient m'aider. Professionnels, amateurs ou grand public, ils voulaient eux aussi aider les artistes femmes à gagner leur place.


Alors je vous partage ici mon petit secret : le public s'intéresse aux artistes femmes. Et c'est même mieux que ça : il en demande. Alors chers musées, n'ayez pas peur de faire rentrer dans vos collections des oeuvres d'artistes femmes, d'organiser de grandes expositions consacrées à des artistes femmes. Chères galeries, faites leur une place de choix sur vos murs, exposez les dans de grandes foires. Chères maisons de vente aux enchères, il est temps de remplir vos catalogues de leurs oeuvres. Chers historiens, travaillez d'arrache pied pour redonner leur place aux femmes dans l'histoire de l'art. Chers collectionneurs, misez sur ces femmes, donnez-leur une place de choix dans votre collection.


Soyez courageux, prenez des risques... Les autres nous suivrons.

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout